Un thérapeute hors du commun, Milton H Erickson

Un thérapeute hors du commun, Milton H Erickson

41rkfqlan6l-_sx331_bo1204203200_

Résumé du livre

Ces derniers temps, on s’est beaucoup questionné sur l’efficacité des thérapies : pour beaucoup, c’est la personnalité du thérapeute, sa compétence et sa force qui sont en cause. Ce livre présente clairement la façon de faire de celui qui est presque devenu un mythe aux États-Unis : Milton H. Erickson. Une large part est donnée à sa parole même, et on découvre comment chaque personne, grâce à la compétence et à la pratique d’un thérapeute exceptionnel peut changer et vivre sa part de bonheur. L’ouvrage de Jay Haley suit les grandes étapes de la vie et met en relief la manière très souple, imprévisible, créatrice, dont les crises sont dénouées par Erickson, toujours prêt à donner de lui-même pour aider le patient. Un livre qui peut faire réfléchir tous ceux qui mettent en doute les changements que peut susciter un vrai thérapeute. Ce sont des histoires, et quelque chose de notre histoire.

Par Jay Haley et Milton H Erickson, 1984, 383 pages.

Chronique du livre Un thérapeute hors du commun, Milton H Erickson

Présentation

Jay Haley a été un élève de Milton H Erickson et a donc décidé de rédiger un ouvrage sur l’enseignement de son professeur. Le contexte de l’époque se situe dans les années 60 avec les grands noms qui ont marqué l’histoire de la psychologie et des sciences humaines. Nous y retrouverons les personnalités suivantes et bien sûr encore pleins d’autres.

  • Bateson
  • Erickson
  • Haley
  • Mead
  • Weakland
  • Don D Jackson

La première partie du livre porte sur la rencontre entre Haley et Erickson.

Ce que le livre m’a appris

L’hypnose

La thérapie stratégique a pour but de créer une réaction bien particulière chez le patient. Haley explique que les différents point de vue qui sont nés au sein de la psychologie découle de la particularité de l’hypnose comme moyen de communication. Celle ci permettrait de comprendre toutes situations de communication comme étant hypnose.

En thérapie, l’hypnose est utilisée pour soigner le patient dans le but de lui donner plus d’autonomie, c’est à dire apprendre de manière indépendante.

La résistance que l’on peut parfois rencontrer avec des personnes peut être contournée justement en l’acceptant voire même en l’encourageant ce qui provoque alors l’effet inverse. Elle se retrouve par la suite désamorcée.

La thérapie familiale

Le livre apporte beaucoup d’explications sur la thérapie familiale et conjugale, il commence en mettant en avant le cycle de la famille. D’après Erickson, les familles rencontrent des problèmes durant les périodes sensibles et de crises de la famille, ces périodes sont des périodes de transition pour passer d’un équilibre à un autre. Ce changement est bien évidemment accompagné d’un déséquilibre.

Le cycle de la famille

  • Prise d’indépendance du jeune adulte
  • Séduction entre deux individus
  • Rite de passage du mariage (phase sensible)
  • L’arrivée des enfants avec passage de femme à mère et homme à père
  • L’éducation des enfants et la partie de l’adolescence
  • Séparation avec les enfants, voir l’enfant prendre son indépendance
  • Le mariage de l’enfant et l’arrivée de la famille de son partenaire
  • Passage de parents à grand parents

Le livre apporte de nombreux récits à tous ceux qui sont intéressés par la famille et le couple. C’est bien sûr la mise en évidence de l’approche systémique de l’école de Palo Alto. C’est aussi la période de rencontre entre Erickson et Bateson.

Les symptômes

A la suite de l’approche systémique, Erickson explique que les symptômes d’un patient ne doivent pas être pris juste dans sa singularité mais bien prendre le cas du patient et de son environnement et son contexte. Le symptôme n’est plus l’expression simple de l’individu mais aussi l’expression d’un déséquilibre de l’ensemble du système du patient, c’est à dire sa famille. Le livre apporte des nombreuses histoires qui traitent de cas où les proches des patients ne souhaitent pas voir finalement une amélioration du patient. Il s’agit en fait de prendre en compte les réactions circulaires des systèmes. Pour que le patient soit soigner, il faut intervenir à l’échelle du cadre de vie.

Ici on a donc une approche particulière qui montre le symptôme comme l’expression d’un système tout entier. Le but de la thérapie est de trouver le côté positif du symptôme. Pour cela, on peut poser des questions particulières au patient:

  • Qu’es qui se passerait si le symptôme augmentait, s’amplifiait?
  • Es ce que vous feriez ce que vous faites en ce moment si le symptôme n’était pas là?

L’inconscient peut être considéré comme un chien de garde de l’individu pour s’opposer à des idées, des évènements ou des choses inacceptables chez le patient. Le symptôme est une sorte de bouclier qui à une fonction d’appel. Ce point là est important car il explique à quel point l’être humain recherche un équilibre et une homéostasie. Le symptôme est un moyen de récréer une forme d’équilibre.

Il y a d’autres informations sur les symptômes ici.

Les techniques d’Erickson se dévoilent

Ce livre est le second que je lis sur le travail d’Erickson et je commence tout juste à avoir une esquisse de son travail.

La rencontre avec le patient se déroule de manière à accepter la réalité du patient. Erickson fait une ratification de la réalité actuelle du patient. Celle ci n’est pas au sens sensoriel c’est à dire sur le vécu de l’ici et maintenant du patient mais vraiment sur le contexte qu’il est en train de vivre et cela lui permet de gagner une grande confiance de la personne. Il utilise vraiment son intuition aussi pour deviner ce vécu, ce contexte.

Si Erickson est connu pour l’utilisation de l’hypnose, il ne l’utilise pas de manière systématique.

Les techniques d’Erickson se dévoilent

L’histoire de Harold m’a beaucoup retenu parce que l’on a une approche presque complète de la thérapie de cet homme. A travers les soins apportés, Erickson utilise le doute et l’incertitude des capacités du patient. Ce dernier était parfois amené à faire des apprentissages tel que la cuisine ou la musique. Il le pousse de ce fait à lire et donc a s’intéresser à divers sujets. Il utilise des images et des métaphores que l’individu peut comprendre grâce à son histoire personnelle.

Les techniques d’Erickson repose sur le fait de donner des tâches précises à faire aux patients dans le but de développer une autonomie. Il avait compris que certains contextes induisent le changement.

Le but des apprentissages nouveaux est de développer l’acuité sensorielle à travers différentes activités tel que les arts. Il amenait aussi à pratiquer des activités ayant des rythmes comme la danse ou la musique.

Suite

Quand Erickson donnait des tâches à faire c’était avec plusieurs buts en même temps bien qu’un seul était évoqué au patient, celui d’apprendre quelque chose. La stratégie est de détourner l’attention du patient des choses qu’il redoute et de la focaliser sur un point particulier.

Haley explique que ce grand thérapeute donnait l’impulsion de départ et qu’à la suite de cela le patient prenait son autonomie, c’est l’idée de l’effet boule de neige.

Pour les compulsions, Erickson utilisait une technique se nommant aujourd’hui dans le jargon PNL rupture de pattern. Le but est simple, prendre note des moments avec précision de l’arrivée de la compulsion puis le patient devait ensuite réaliser ses compulsions volontairement à des heures précises. Cela a pour but de déplacer la motivation du comportement.

L’hypnose n’est donc pas utilisée de manière systématique bien que dans celle ci il utilise le saupoudrage. Cela consiste à appuyer volontairement d’avantage sur certains mots lorsque l’on parle, de manière à parler directement à l’inconscient. L’idée est de semer une idée.

Ce que j’ai appris d’Erickson

Quand on commence à lire des ouvrages sur l’hypnose, on arrive bien sur rapidement aux exploits d’Erickson. A travers les ouvrages, on découvre un personnage vraiment impressionnant à travers ses méthodes thérapeutiques. Il n’a pas vraiment de techniques à proprement parlé mais on peut essayer de commencer une esquisse de son œuvre. Erickson proposait en général une tâche bien précise à faire par ses patients et utilisait l’hypnose quand il le jugeait nécessaire.

Il joue avec les forces intérieurs des personnes pour aller dans une direction ou dans une autre et il possède un très grand savoir sur les comportements humains. Un savoir qu’il a acquis par une observation systématique et extrêmement précise. C’est un personnage qui a le goût du défi et son réside dans le fameux double lien qu’il savait mettre en place pour que les gens soient obligés de suivre sa thérapie. Dire tous ce dont j’ai appris par ce livre serait impossible et ce sont généralement des apprentissages inconscients que vous réaliserez.

Les points forts du livre

Quand on lit des ouvrages sur Erickson, il y a principalement des histoires rapportées des thérapies qu’il a menée et c’est de mon point de vue la meilleur manière pour comprendre et saisir sa technique. La compréhension de ses techniques se font de manière intuitive au fur et à mesure que vous lisez des livres sur lui. Je découvre toujours des histoires qui sont étonnantes plein de retournements et je trouve sa manière de faire fabuleuse parce qu’elle est intuitive. On a l’impression que c’est un enfant qui joue avec les gens et qui se demande « tiens qu’es qui se passerait s’il faisait cela? ». On sent qu’il respectait les gens dans leur intégrité et qu’il cherchait à apporter le plus possible.

Donc juste pour les histoires je recommande car en plus il n’y a besoin d’aucun prérequis. L’histoire la plus intéressante du livre est celle de Harold et le livre introduit rapidement celle de L’Homme de février.

A tous les gens intéressés par la thérapie de couple et familiale foncez! Et tous ceux qui sont attirés par le travail d’Erickson.

Les points faibles du livre

Difficile à dire, peut être la complexité des histoires où j’ai parfois dû relire pour bien comprendre les techniques employées. Certes il peut se lire sans prérequis mais je recommande d’avoir des bases en PNL.

Fin

Pour retrouver le livre, cliquez ici.

Pour avoir d’autres commentaires, allez ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On FacebookCheck Our Feed