Sortir de sa zone de confort (enfin!)

Allez accroche toi à ton siège car cette fois on va enfin sortir de notre zone de confort!

sortir de sa zone de confort
T’as vu c’est moi 😀 quand je sors de ma zone de confort….

Passer enfin à l’action et réaliser cette expérience qui nous trotte dans la tête depuis 3 semaines.

C’est à dire

  • Continuer à regarder des vidéos sur le sujet dans l’espoir que ça nous serve à quelque chose
  • Se trouver le maximum d’excuses bidons car oui en vrai on a la flemme
  • Continuer à se former sur le sujet de notre action car on ne se sent jamais assez prêt
  • Repousser l’action (encore) à demain car en vrai, on flippe sa mère… 😭
  • Poursuivre la masturbation intellectuelle autour de l’action (car c’est tellement plus rassurant)
  • Rester dans sa chambre même le jour où on s’était promis qu’on sortirait enfin de notre fucking zone de confort

Tu l’as dit, fais chier…

La voilà la réalité quand on cherche à sortir de notre zone de confort.

Et en attendant on a toujours pas changer…

Parce qu’on sait au fond de nos tripes que ce n’est pas en lisant un livre de plus sur le sujet qu’on va réellement avancer.

Ce n’est pas en achetant (encore) une formation sur le sujet qu’on va enfin changer.

Tous le monde le dit, les plus grands maîtres du développement personnel le disent.

Le plus important c’est l’action !

Alors voilà ce qu’on va voir dans cet article :

  • La réalité quand tu sors de ta zone de confort
  • Pourquoi on n’a pas envie de vivre le stress
  • Comment faire pour enfin sortir de notre zone de confort
  • Définir l’environnement de l’action
  • Se mettre dans l’état d’esprit pour agir
  • C’est ok si tu n’agis pas tout de suite

Allez on est parti !

Sortir de sa zone de confort, la réalité…

Je ne vais pas être doux avec toi aujourd’hui et je vais appuyer là où ça fait mal.

Si on arrive pas à sortir de notre zone de confort c’est parce qu’on a peur…

Sortir de sa zone de confort c’est dur et difficile.

Voilà, fin de l’article. Allez salut… 🖐🏻

Plus sérieusement.

Quand tu cherches à sortir de ta zone de confort, tu vas justement là où c’est INCONFORTABLE.

Lorsque tu réalises une action / une expérience qui est importante pour toi et que tu en as peur, c’est pas cool la première fois.

  • C’est désagréable
  • Dur
  • Difficile
  • Pénible
  • Fatiguant
  • Stressant
  • Anxiogène

Ça, c’est la réalité quand tu cherches à réaliser des nouveaux comportements comme :

  • Première session d’hypnose de rue
  • Sortir aborder des inconnues pour séduire
  • Faire sa première vidéo youtube
  • Avoir son premier client
  • Etc…

On n’a pas envie de vivre le stress

Sortir de sa zone de confort et réaliser une action importante pour soi comme aller dire à cette personne qu’elle nous plait, c’est stressant.

Alors attention je ne dis pas que toutes les sorties de zone de confort génèrent du stress.

Je parle des actions qui provoquent de l’émotion. Ces actions qui nous font vivre un manège style grand 8.

Sentir l’adrénaline et le stress qui montent juste quelques secondes avant.

On a pas envie de traverser le stress parce qu’il se somatise au niveau corporel

  • On transpire plus (sueurs froides)
  • La voix tremble
  • Les mains tremblent
  • On a les mains moites
  • Le rythme cardiaque s’accélère
  • On bégaie
  • Difficulté à respirer
  • Mal de ventre
  • Etc…

Et toutes ces choses, et bah on a pas envie de les traverser. On ne veut pas vivre ça à l’intérieur de notre corps ou devant les gens parce qu’on a peur d’être vulnérable.

Alors on fuit, on évite, et on repousse l’action à plus tard.

On met de la distance entre nous et le risque.

Et on finit par procrastiner en restant immobile…

Enfermé chez soi en espérant qu’à un moment donné on y arrive.

Souvent en vain…

Au passage je te propose de visualiser une vidéo sur le stress qui m’a mis une grosse claque et qui recadre le stress.

Comment faire pour enfin sortir de sa zone de confort ?

Le but de sortir de notre zone de confort est de vivre l’expérience qui nous intéresse.

C’est de faire l’action importante pour nous.

Et cette action elle est quelque part. Dans un espace temps.

Quand on pense au fait de sortir de notre zone de confort, on a tendance à faire une erreur de pensée tout ou rien.

Ou je fais l’action ou je la fais pas.

Mais il y a quoi entre les 2 ?

Un spectre.

On passe progressivement du confort à l’inconfort.

Ce n’est pas une coupure.

Et l’idée à ce stade est de se poser une question magique (ouai j’aime bien 🦄).

Comment je peux faire pour me rapprocher de l’action ? Quel est le plus petit pas possible pour m’en rapprocher ?

Passer à l’action c’est passer d’un état présent vers un état désiré.

Et là on va définir un truc hyper important!

Définir l’environnement de ton action

Comment je peux aborder des inconnues depuis ma chambre ?

Non ce n’est pas possible…

La première chose à faire pour sortir de sa zone de confort est de définir l’environnement dans lequel tu vas réaliser ton action.

  • Où es ce que je vais agir? Quelle zone ? Quel lieu ? Dans quel endroit ? Quel espace ?
  • Quand es ce que je veux agir ? Quelle heure ? Quelle plage horaire ?
  • Avec qui je veux interagir ? Quelle personne ? Groupe ? Seul ? Des hommes ? Des femmes ? Quel âge ? Quel type ?

La question magique (ouai encore 🦄 ) :

Quel est le plus petit pas possible qui va me rapprocher de mon action ?

Sortir de ma maison et aller me balader en ville.

Cela parait complètement débile mais ça commence par ça.

On s’en fou si durant la première sortie / session (appelle ça comme tu veux), tu n’agis pas tout de suite.

C’est ok et il n’y a pas de problème. Se plonger dans l’environnement de l’action est déjà un début. C’est déjà sortir de sa zone de confort.

C’est se rapprocher physiquement et temporellement de l’action.

Ça commence par quoi pour toi, passer à l’action et sortir de ta zone de confort ?

Se mettre dans l’état d’esprit d’agir

Quand tu commences à te balader dans l’environnement de ton action, tu commences à vivre la réalité de l’action.

Tu vas commencer à avoir un état d’esprit orienté vers l’action.

Ce que j’appelle un état d’esprit orienté vers l’action, c’est que lorsque je me balade sur le campus de Grenoble pour faire de l’hypnose de rue, mon attention est orientée vers le fait de chercher des groupes potentiels.

Je suis en train de me projeter dans ma tête dans l’action, dans l’expérience.

Si j’ai cet état d’esprit et que je passe dans la rue, que je regarde les groupes que je pourrais aborder et que j’imagine que je le fais, j’augmente significativement la probabilité que j’agisse.

Plutôt que de rester dans ma chambre à attendre que ça se passe…

C’est mathématique…

J’ai plus de chances d’aborder des groupes pour faire de l’hypnose en me baladant en ville plutôt que me balader… dans ma chambre…

C’est ok si tu n’agis pas tout de suite

Le risque quand on cherche à sortir de notre zone de confort est de se mettre une pression considérable…

Pour rien…

Je dois, il faut, si je le fais pas je vais être frustré. Il est nécessaire que…

C’est une erreur de pensée au passage et tu as une super vidéo qui en parle juste ici.

Pourquoi c’est un gros risque?

Parce que lorsqu’on pense de cette façon, si on agit pas et si on ne fait pas l’action importante on va :

  • Culpabiliser
  • Ressentir de la frustration
  • Voir être complètement déprimé

Et ça c’est pas bon et je sais de quoi je parle. J’ai fait cette grosse erreur à mes débuts quand je me mettais une pression énorme pour aller faire de l’hypnose de rue.

Et sortir de sa zone de confort et se mettre physiquement dans l’environnement de l’action, c’est déjà un gros début.

Un excellent début même. Cela veut dire qu’on se rapproche.

Cette semaine je me suis mis dans l’environnement de mon action et je n’ai pas fait l’action pour l’instant.

Et je me dis que c’est déjà bien et que c’est un début pour la prochaine fois.

C’est ok et il n’y a pas de problème. L’objectif est de passer à l’action et de sortir de sa zone de confort à SON rythme.

On fait pas la course et on est pas en compétition… 🏆

Bin voyons si Nat moi je suis là pour écraser tous le monde…

Qu’es qu’on attend pour sortir de sa zone de confort ?

Alors maintenant que tu as lu cet article, je t’invite à écrire en commentaire dans quel environnement tu veux agir.

Histoire de clarifier tes objectifs.

Et une fois que ce sera fait, tu auras besoin de prendre la décision d’aller dans cet environnement dans un premier temps.

En attendant, j’ai une vidéo qui m’attend…

Ciao !

Laisser un commentaire

Fermer le menu