La programmation neurolinguistique

La programmation neurolinguistique

Bon je suis pas spécialiste dans le domaine alors je vais essayer de vous expliquer ce qu’est ce machin que l’on connait aussi sous le nom de PNL. La première fois que j’ai vu cette abréviation sur internet remonte à un peu plus de 3 ans. Je recherchai des informations sur comment améliorer ma communication avec les autres. Les articles que je lisais mentionnaient le terme PNL alors ça m’intriguait. Arrivé à l’université j’ai pu faire des recherches dessus grâce au temple qu’est la bibliothèque universitaire. Je vous recommande fortement d’y aller, c’est génial! La PNL a été fondée dans les années 70 à Palo Alto en Californie par Richard Bandler et John Grinder.

C’est quoi au juste?

La PNL est née à la suite de travaux bien particuliers qui visaient à imiter des grands thérapeutes qui excellaient dans leur domaine à savoir Fritz Perls, Virginia Satir et Milton Erickson. Leur modélisation a donné naissance à un ensemble d’outils utilisés en thérapie regroupés sous le nom de programmation neurolinguistique. Maintenant intéressons nous à la composition de ce mot, à savoir programmation neurologie et linguistique.

La programmation

Derrière ce mot se cache beaucoup de choses, à première vue nous pourrions penser aux ordinateurs. Programmation ou programme peut ramener à d’autres termes comme séquence, automatisation ou suite d’évènements ordonnés ou encore autonomie ou ergonomie. Donc disons que programmation fait référence à une séquence d’évènements ordonnée qui est planifiée.

Neurologie

Neurologie qui fait référence aux neurones et donc à ce qu’il se passe dans notre cerveau. Nous pourrions aussi ramener le terme à cognition ou stratégie cognitive. La cognition regroupe beaucoup de choses, à savoir les représentations mentales, la mémoire, l’attention, le langage, l’apprentissage, la perception, le raisonnement, les émotions, le traitement de l’information et la sensorimotricité. On va essayer de résumer tous cela à expérience humaine, c’est un méchant résumé ou si vous préférez à comment on appréhende le monde.

Linguistique

La linguistique fait référence bien entendu au langage, aux mots et donc au monde symbolique. On peut faire référence au signifiant et au signifié. Le signifiant est le mot lui même c’est à dire le son du mot et le signifié est la chose elle même. Prenons un exemple, le mot chaise est un signifiant et la chaise elle même c’est à dire l’image que l’on se fait et l’objet qui est dans le monde réel qui est la chaise est le signifié. Choisir le son du mot chaise pour désigner l’objet dans le monde réel n’a aucun sens, c’est complètement arbitraire. Il n’y a aucune raison logique qui explique qu’on a choisit ce son pour désigner cet objet. Le langage est intéressant dans le sens où avec des sons nous classifions nos expériences. C’est encore plus intéressant de savoir qu’il y a des cultures qui vivent certaines expériences qui seront classifiées par des mots alors que dans d’autres cultures ces mêmes expériences peuvent ne pas être classifiées.

Le langage est porteur de sens, pas seulement dans le sens logique mais aussi porteur de sens au sens sensorialité. Prenons un exemple, le mot océan réveille forcément vos sens, peut être que vous voyez des images en entendant ce mot, d’autres personnes ressentirons des choses ou entendrons des sons. La linguistique est quelque chose de fantastique. Elle permet de structurer nos représentations mentales et donc de s’en servir. Donc nous pourrions résumer le mot linguistique à codification ou classification de nos expériences.

En résumé

Maintenant que nous avons défini programmation, neurologie et linguistique voyons comment tous cela s’articulent. La programmation neurolinguistique regrouperait donc des outils pour programmer ou reprogrammer nos expériences humaines à l’aide du langage. C’est assez grossier mais je trouve que ça résume pas mal.

Les outils de la PNL

Je ne pourrai pas tous les expliquer ici mais au moins vous donner une liste des différents outils.

  • la carte de la réalité et les systèmes de représentation
  • les comportements
  • la synchronisation
  • le calibrage
  • congruence et incongruence
  • les états internes
  • l’ancrage
  • les états ressources
  • les processus internes
  • le métamodèle
  • les structures du langage
  • les métaprogrammes
  • le système de croyances
  • les systèmes
  • modalités et sous modalités
  • les émotions
  • le recadrage

Voilà un petit aperçu de ce que regorge la programmation neurolinguistique et là j’ai vraiment abréger la liste des outils tellement elle est longue. Pour commencer votre découverte sur ça je vous renvois au livre Les secrets de la communication et j’essaierai de vous parler en détails des différents outils à travers des articles spécifiques.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On FacebookCheck Our Feed