Inductions hypnotiques

Inductions hypnotiques

Qu’es qu’une induction?

Une induction est un processus, une séquence ou une suite de comportements ou de pensées qui permet de rentrer dans une transe hypnotique. C’est aussi une suite de phrases précises à dire.

Les différents types d’inductions

Il existe une infinité d’inductions hypnotiques. En fait autant que vous permet votre imagination. Chaque induction est unique et parfois certaines ne fonctionnent pas sur certaines personnes. Mais vous pouvez aussi combiner plusieurs inductions pour un effet maximum. Parmi celles exposées dans Trans-formation, il y a la spirale sensorielle de Betty Erickson expliquée ici. Il y a l’induction par effet de levier ou bras qui rêve. Vous pouvez aussi essayer la surcharge de la conscience ou l’empilage de réalité. Ou encore la ratification de Kevin Finel, directeur de l’Arche. Vous pouvez aussi utiliser l’incorporation ou une expérience hypnotique passée de la personne.

L’effet de levier ou bras qui rêve

Ici quand vous voyez que la personne est prête, vous allez lui soulever un bras en l’occurrence le plus léger. Vous le maintenez légèrement et en même temps vous parlez à la personne pour qu’elle se détende. Quand vous sentez que le bras tient tous seul vous le lâchez doucement. Si c’est bien réussi la personne ne doit pas sentir à quel moment vous avez lâchez. Puis vous reliez un effet physique à un état interne. « Et pendant que le bras va descendre à son rythme, tu vas te sentir de plus en plus détendu ». Vous expliquez aussi que la personne va se détendre complètement au moment ou le bras touche le corps. En général, cela crée une décharge.

La surcharge de la conscience

Celle-ci est basée sur notre capacité de traitement de l’information. On pourrait prendre conscience de 7 plus ou moins 2 éléments en même temps. Ici il s’agit de donner des tâches multiples à la personne. Par exemple, faites lui fermer les yeux, dessiner des cercles avec un doigt dans le vide et de décompter de 3 en 3 à partir de 1000. Puis vous parlez à la partie inconsciente. Je ne peux pas vous en dire plus, je ne l’ai pas encore essayer.

L’empilage de réalité

Je l’ai testée une fois, la personne s’était bien dissociée de l’environnement. Le but est de raconter une histoire dans une histoire dans une histoire. D’où « empilage ». Vous pouvez par exemple proposer à la personne d’imaginer une forêt, puis emmener la personne dans une cabane se trouvant dans la forêt. Ici il faut être créatif. Raconter des histoires permet de créer des contextes pour obtenir certaines réactions. Milton Erickson était un bon hypnotiseur parce qu’il était bon conteur. Avec cette induction, ce qui est conseillé est d’utiliser des métaphores qui correspondent à vos sujets.

La ratification

Il s’agit de décrire ce que vit la personne à l’instant présent. Par exemple, vous êtes devant l’écran à lire ces lignes, et tout en lisant ces lignes vous ne prêtez pas forcément attention à la sensation de vos mains. Et cette sensation vous permet peut être de sentir votre rythme cardiaque. Il s’agit de dire quelque chose de vrai puis de le relier à quelque chose potentiellement vrai. « Tu es assis sur ta chaise et tu peux entendre les sons autour de toi. Et ce son permet de prendre conscience des mots que tu lis, ce qui te permet de te sentir un peu mieux.

L’incorporation

C’est de la ratification instantanée. Dès qu’il se passe quelque chose, vous le mentionnez. Le sujet cligne des yeux, dites le de suite et relier le à l’état recherché.

L’expérience passée

Si la personne a déjà vécue de l’hypnose, proposez lui de vous décrire en détails comment c’était, cela ramènera l’expérience passée. En fait vous utilisez une ancre pour ramener l’état hypnotique.

Mon expérience

J’utilise une induction rapide quand je veux faire de l’auto-hypnose. Je m’assois et ferme les yeux. Puis je prend conscience des sensations de mon pied gauche, pied droit, chaque doigts de chaque mains un à la fois puis mon rythme cardiaque. Puis je recommence et essai d’aller plus vite. Je fais cela jusqu’à rentrer sous hypnose.

Il y en a encore plein d’autres. L’idée est d’être créatif. Par exemple au lieu de scanner votre corps comme je l’ai fait, vous pouvez scanner uniquement les sons. A vous d’essayer et de percevoir celles qui fonctionnent le mieux pour vous. Si vous en connaissez, je vous invite à les partager.

Sur ce, rentrez bien sous hypnose…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On FacebookCheck Our Feed