Deux séances d’hypnose

Deux séances d’hypnose

Ce que j’ai fait

Mon objectif dans ces deux séances étaient de bien apprendre à induire un état de transe avec l’effet de levier et le bras qui rêve et la spirale sensorielle. Pour plus d’informations sur les inductions rendez vous ici. J’ai donc commencer par une de ces deux inductions puis j’ai fait une transition vers un souvenir agréable.

Ce que j’ai observé

Pour créer un bon rapport avec l’autre durant une séance vous devez vous synchroniser sur son vécu. Énoncer quelque chose qui lui arrive permet de créer ce rapport. Si la respiration change dites le. Parfois il y a des changements dans l’état que la personne ne perçoit pas et qui est pourtant saillant. Durant la séance j’ai glissée une suggestion de mouvement, la personne était debout et a eu un léger mouvement en avant mais ne l’a pas perçu.

Utiliser la métaphore

Pour continuer sur la même séance, après ce mouvement j’ai parlé du mouvement du bateau comme métaphore pour symboliser le mouvement en avant. Sur l’autre séance, j’ai voulu utiliser le bras qui rêve comme induction. J’ai commencé par lever la main et la maintenir en l’air avec un point de contact par exemple juste le doigt. Puis au fur et à mesure vous retirer votre doigt. La personne ne percevra même pas ce changement avec une bonne fluidité. Je n’ai pas tout de suite obtenu ce que je voulais à savoir faire descendre le bras. Alors j’ai utiliser la métaphore des saison pour induire l’idée que le changement met parfois un peu de temps mais qu’il est inévitable.

Les yeux ouvert?

La seconde séance s’est déroulée avec les yeux du sujet bien ouvert. Cela peut être intéressant pour le sujet parce qu’il peut voir son bras descendre tous seul.

Ce que j’ai appris

Là seul mon inconscient serait vous répondre. J’ai appris à utiliser une métaphore et j’ai appris aussi que quand vous n’obtenez pas ce que vous voulez, changez de tactique.

Petit conseil

Alors il me vient plutôt d’un ami très compétent, s’il me lit il se reconnaîtra. Demander aux sujets ce qui a permit de rentrer plus intensément dans l’expérience et ce qui a fait au contraire ressortir de l’expérience. En gros poser la question, qu’es que j’ai dis qui correspondait à ton vécu ou qu’es qui ne correspondait pas. Vous ne retiendrez peut être pas tout consciemment mais votre inconscient si.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On FacebookCheck Our Feed