Comment commencer l’hypnose de rue? 🤔

Allez je t’explique la démarche pour commencer l’hypnose de rue.

Ça y est, tu viens de finir ton premier bouquin sur l’hypnose du style La voix de l’inconscient et t’es hyper chaud pour hypnotiser le premier venu!

Ou alors tu sors d’une séance d’hypnose avec un praticien et là, grande révélation:

Tu veux apprendre à hypnotiser les gens!

Découvrir l’hypnose a été une grande découverte pour toi et tu n’as plus qu’une seule envie, tester!

C’est ce qui m’est arrivé après mes lectures de programmation neuro linguistique, de gestalt et d’hypnose ericksonienne.

J’en parlais non stop tout autour de moi avec une énergie de dingue!

Sauf que je me suis retrouvé face à un problème.

Trouver des volontaires pour apprendre l’hypnose est délicat… 😔

Pire, tu saoules ton entourage avec tes techniques de manipulation étrange et tes amis et ta famille n’ont pas envie d’en entendre parler.

C’est hyper frustrant alors tu te dis intérieurement:

J’attendrais d’avoir suffisamment d’argent pour me payer une formation à plus de 1000 boules… 🤑

Sauf qu’on est pas tous des fils à papa… On ne travaille pas tous en CDI pour mettre de l’argent de côté pour ça…

Alors on attend et on continu de consommer des articles de blog, des vidéos et des livres sur l’hypnose.

La seule technique qu’on a trouvé pour ronger notre frein… 😭

Sauf qu’en attendant on apprend rien de concret…

A partir de là tu as 2 solutions:

Soit tu continues d’être frustré et tu persistes à te bourrer le crâne avec de la théorie 📚

Soit tu te lances dans l’hypnose de rue! 😵

Et là, jackpot!

Tu vas voir 3 tonnes de meufs volontaires de tomber dessus comme ça, par magie!

Comment commencer l’hypnose de rue?

Pour commencer l’hypnose de rue, tu as 2 approches:

  • Utiliser une pancarte
  • Poser des balls sur la table et aller voir les gens

Bon, je te dis tout de suite que le plus simple c’est la première.

Mais perso, j’ai préféré me trancher 🔪 les boules… Et j’ai commencé l’hypnose en faisant ce que j’appelle:

Roulement de tambour…

L’hypnose de rue au culot!

Allez c’est parti, je t’explique les 2 approches!

Comment pratiquer l’hypnose de rue avec une pancarte? 📣

Tu poses ton stand à un carrefour et tu vends ton truc à la criée… Comme du poisson!

Transe pas cher, approchez!

Non plus sérieusement, la première chose à faire pour pratiquer l’hypnose de rue avec une pancarte c’est… d’avoir une pancarte. Comme celle ci:

commencer l'hypnose de rue

Ensuite je te conseille FORTEMENT de sortir de avec un groupe, minimum 2 car l’hypnose de rue n’attire pas que des volontaires. Parfois tu vas te retrouver dans des situations où tu seras content de pouvoir compter sur un coéquipier.

Pour trouver d’autres hypnotiseurs, renseignes toi auprès de ta ville s’il y a des gens qui sont chaud pour de l’hypnose de rue.

  • Regarder sur le groupe facebook Hypnose qui compte 10 000 personnes je crois
  • Chercher sur facebook s’il existe déjà un groupe d’hypnotiseurs dans ta ville

A Grenoble on a un groupe donc si tu es du coin, passe dans l’onglet Contact pour me laisser un message. On sera ravi de te compter parmi nous (plus on est de fous plus on rit!) 😋

Pour la pancarte, tu peux la télécharger ici. Elle est prête à être imprimée.

Les avantages de l’hypnose à la pancarte:

Dans les 2 types d’approches en hypnose de rue, tu auras des avantages et des inconvénients. Voici les avantages de pratiquer à la pancarte:

  • Facile d’accès car pas besoin de sortir de sa zone de confort donc tu minimises les risques
  • Travailler en équipe et échanger et donc se motiver
  • Utiliser l’effet de preuve sociale: une fois que tu lances une première séance il peut y avoir un début d’attroupement et donc facile d’enchainer les volontaires. Suivant!
  • Ce sont les gens qui sont demandeurs donc ils acceptent plus facilement
  • Tu es fixe (bon point pour les partisans du moindre effort)

Les inconvénients de l’hypnose à la pancarte (ça fait resto…)

  • Travailler à plusieurs (c’est risqué d’en faire tous seul) donc si personne est chaud, bah tu sors pas…
  • Patienter au début le temps d’avoir des volontaires
  • Tu choisis pas tes volontaires
  • Des groupes de jeunes vont venir te provoquer pour te prouver que ton truc c’est des conneries…
  • Des mendiants et alcooliques peuvent venir te gêner
  • Rencontrer des gens qui vont parler d’ésotérisme et de religion (perso je n’aime pas mais j’écoute avec patience et respect)

J’en ai surement oublié…

Comment commencer l’hypnose de rue au culot? 😅

Avant que je me lance en hypnose de rue, j’avais réalisé une seule séance avec un ami. Puis j’ai voulu tenter l’aventure et je me suis jeté à l’eau pour la première fois en septembre 2015.

Que de bons souvenirs…

Non, en réalité ça a été un massacre. C’était une grosse sortie de zone de confort à l’époque, moi qui était très timide.

J’ai pas pu faire grand chose sur le moment tellement j’étais stressé… Je mouillais ma chemise, littéralement… 💦

Mais aujourd’hui je me débrouille plutôt bien.

La première chose à faire pour commencer l’hypnose de rue au culot est de faire une liste d’endroits potentiels avec du monde:

  • Des parcs (cool avec le beau temps ☀️)
  • Les places publiques
  • Les campus 🎓
  • Etc…

Au début ça peut être très dur d’oser faire le premier pas parce que tu abordes littéralement les gens. Si tu ne sais pas trop comment sortir de ta zone de confort, j’ai une vidéo qui traite de ça juste ici.

Le plus important va être de se définir:

  • Une plage horaire
  • Des zones de travail

Commence par sortir et observe dans quel endroit il y a du monde potentiel et sur quelle plage horaire c’est le plus intéressant.

Définis bien ta cible, avec quel type de personnes tu veux faire de l’hypnose. Je te cache pas que je préfère pratiquer avec des filles jeunes de mon âge.

Les étudiants sont très réceptifs.

Et c’est parti pour les plus et les moins!

Les avantages de l’hypnose de rue au culot

C’est un des exercices de développement personnel le plus enrichissant que j’ai pu faire!

  • Tu choisis qui tu abordes
  • Si le groupe te gonfle tu peux t’éjecter sans problème en balançant un prétexte
  • Enchainer les groupes va être rapide
  • Si tu es du genre « solo » tu vas accrocher
  • Tu ne partages pas les volontaires avec tes coéquipiers (aha 😈 désolé les gars si vous me lisez…)

Les inconvénients de l’hypnose de rue au culot

  • Les gens ne sont pas demandeurs donc plus grand risque d’entendre « non », je dirais 2/3.
  • Si tu sors seul, tu ne peux compter sur personne pour te bouger les fesses et donc te motiver
  • Tu vas beaucoup bouger pour passer d’un groupe à un autre
  • Grosse sortie de zone de confort donc très difficile si tu es timide mais possible

Conclusion pour commencer l’hypnose de rue

J’ai commencé l’hypnose de rue au culot en septembre 2015 et j’y suis retourné pas mal de fois au début.

Quand j’abordais les groupes au début je parlais simplement d’hypnose et je partageais ce que je vivais en auto hypnose.

C’était le début du prétalk.

Après ça je disais que je ne savais pas faire plus.

Dès l’entrée de jeu je posais mon cadre:

Je propose de l’hypnose aux gens parce que je suis passionné et j’adore ça et je suis là pour apprendre car un jour je voudrais devenir hypnothérapeute.

Il n’y a pas de honte à dire qu’on débute et qu’on apprend, au contraire!

De toute façon, l’hypnose s’apprend à chaque séance réalisée.

Puis au fur et à mesure de mon aisance, j’allais plus loin dans la séance:

  • Discours pré hypnotique
  • Tests de réceptivité
  • Induction
  • Approfondissement et suggestions
  • Sortie
  • Discussion

Verdict?

Mmmm, difficile à dire ce que je préfère entre la pancarte ou aborder les gens.

Honnêtement faire à la pancarte me permet d’en faire avec un coéquipier quand j’ai envie de passer un bon moment accompagné. On rigole bien sur ce qu’on apprend et teste.

Sans parler des situations critiques qu’on a parfois du gérer. Mais ça fait parti de l’aventure.

Et je prends la pancarte quand j’ai vraiment une grosse flemme.

Après l’hypnose au culot m’a beaucoup apporté au niveau personnel. C’est un des exercices les plus durs de développement personnel que j’ai pu faire.

Au début on rencontre tout le temps souvent des non et on désespère.

Mais avec le temps j’ai appris à transformer un « non » en « oui ».

Il y a beaucoup de compétences à développer au travers de l’hypnose de rue:

J’ai l’impression de faire mon CV… N’empêche, ça peut avoir sa ptite place! Je m’en suis déjà servi!

Voilà on arrive à la fin… J’espère que l’article va pouvoir t’aider à te lancer en hypnose de rue. C’est surement LE meilleur moyen d’apprendre l’hypnose et de se préparer à l’hypnose thérapeutique qui nous attend en cabinet.

Hésite pas si tu as des questions! 🤔

Ou si tu souhaites juste partager ton expérience de l’hypnose de rue!

Je retourne manger mon chocolat… 🍫

Laisser un commentaire

Fermer le menu