Archives de
Auteur : Nathanael

Comprendre la gestalt pour mieux saisir l’hypnose

Comprendre la gestalt pour mieux saisir l’hypnose

Comprendre la gestalt pour mieux saisir l’hypnose

La gestalt est une théorie que l’on va rapidement et même trop rapidement en cours de psychologie. Pour ceux intéressés par l’hypnose, la gestalt est une porte qui permet de comprendre certains mécanismes de la conscience.

Rendez-vous sur Hellocoton !
La conscience et le langage en hypnose

La conscience et le langage en hypnose

La conscience et le langage en hypnose

Alors que vous commencez à lire ces lignes, vous devez surement vous demander quand est ce que je vais parler d’induction pour l’auto-hypnose. Et je vous dirais patience…  Avant que vous commenciez l’auto-hypnose je pense qu’il est important d’avoir quelques notions sur l’auto-hypnose. Je ne suis pas encore professionnel donc mes explications peuvent ne pas correspondre à ce que vous avez déjà entendu.

Vous pouvez retrouver du contenu sur l’auto-hypnose en recherchant des articles sur cette page là.

A la fin de cette vidéo, je vous invite à observer comment votre attention est attirée par des éléments extérieurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Mon expérience avec l’auto-hypnose

Mon expérience avec l’auto-hypnose

Mon expérience avec l’auto-hypnose

Aujourd’hui, je vous partage 3 phénomènes les plus impressionnants que j’ai vécu en 3 d’auto-hypnose. Bien sur il en existe beaucoup d’autres mais ceux là sont incroyables:

  • Distorsion du temps
  • Hallucination kinesthésique
  • Parler inconsciemment

L’auto-hypnose est une pratique que je recommande vivement car voyager dans son inconscient est juste magnifique.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Comment découvrir l’hypnose ericksonienne?

Comment découvrir l’hypnose ericksonienne?

Comment découvrir l’hypnose ericksonienne?

Vu qu’une vidéo parle mieux qu’un article, aujourd’hui je reviens vers vous en décrivant mon trajet jusqu’à maintenant. Ce sera aussi l’occasion d’ouvrir une nouvelle playlist qui parlera de l’auto-hypnose.

Vous pouvez retrouver la chaine Youtube ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Des exemples de changements

Des exemples de changements

Des exemples de changements

Le changement est naturel et il est partout à la fois. Ce matin encore j’ai retrouvé des exemples de changement qu’il y a eu dans ma vie.

Vous savez lorsque l’on change d’environnement il y a tout un ensemble de perturbations qui arrive en même temps. C’est lorsque vous déménagez, changez de travail, passez au lycée, etc… Au début cela peut commencer par une appréhension parce que après tout c’est l’inconnu. C’est normal d’avoir un peu peur de ce que l’on ne connait pas. On peut même avoir un mélange d’émotions, appréhension, excitation, motivation, léger stress, tristesse peut être aussi.

Et puis le changement arrive et au début c’est pas évident parce que vous n’avez aucun repères, vous devez tout recréer. Vous changez de rythme de vie et de manière de vous déplacer, peut être et votre cercle social change aussi. Et vous passez par une période de déséquilibre. D’après moi tout changement d’état passe d’abord par un déséquilibre puis l’arrivée d’un nouvel équilibre. Lorsque l’on a jamais fait de sport de sa vie le corps peut être très fatigué au début. Puis au bout d’une semaine ou deux il est habitué et répond mieux aux conditions extérieurs qu’il subit. L’esprit humain fonctionne pareil, on passe par une période d’apprentissage et de calibration avec le nouvel environnement et puis on dit qu’on s’adapte.

Regardez le corps de nouveau lorsqu’il est d’un coup exposé à une forte dose de soleil, les premiers jours c’est coup de soleil. Puis par la suite la peau a compris qu’elle n’est plus exposée aux mêmes conditions et commence à sécréter de quoi se défendre puis elle bronze. Le coup de soleil c’est le résultat du stress subit par la peau.

Les courbatures et les coups de soleil sont les périodes de déséquilibre.

D’autres exemples

Et parfois des personnes changent du tout au tout. Elles vivaient dans la misère hier et vivent aujourd’hui dans la richesse. Parfois j’essaie de repenser à cette époque avant que je commence le sport. Je n’aimai pas ça et c’était ma bête noire au lycée. J’y allais vraiment à reculons et puis j’ai commencé à faire quelques séances chez moi et au fur et à mesure cela a pris plus de place dans ma vie jusqu’à atteindre un niveau tellement important d’activité sportive que mon corps se transforme. Comment on peut modifier autant une croyance, passer de « je déteste le sport » à « j’adore le sport » en si peu de temps (à peu près deux ans).

Vous voyez le changement est vraiment partout et on peut même le retrouver dans nos goûts culinaires. En 1 an je suis passé de quelqu’un qui détesté les carottes à quelqu’un qui mange presque tous les jours (je sais bête exemple…). Ces exemples sont fait pour vous faire prendre conscience des changements que vous avez déjà vécu. Cela permet de retrouver une confiance en notre capacité à changer. Parler de quelque chose permet aussi de le créer d’avantage. L’hypnose et la pnl servent à cela, vous donner la sensation de changement pour le recréer.

Encore un exemple à propos du goût. Peut être que vous n’avez jamais porté attention à vos goûts culinaires et pourtant ils offrent un exemple de changement étonnant. Vous êtes à un état présent où vous aimez manger certaines choses et d’autres choses que vous n’aimez pas. Si vous repensez à votre enfance il y a sûrement des aliments que vous mangiez avant et que vous ne mangez plus maintenant. Et vice versa, vous goûtez de nouvelles choses et votre sensibilité au goût évolue, vous découvrez de nouvelles saveurs et prêtez plus attention à certaines à mesure que vous découvrez des saveurs. Les goûts changent avec l’âge et la sensibilité se modifie. Goûter un aliment X à 20ans n’est pas la même chose que le goûter à 40 ans. Votre goût aura changer et va encore changer.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Réponses aux questions du changement

Réponses aux questions du changement

Réponses à propos du changement

Si vous vous posez des questions sur le changement, peut être que certaines figurent ici et peut être que votre doute pourra s’éclaircir.

Bien évidemment je répond avec mon histoire de vie et mon expérience. Les réponses peuvent être différentes selon les cas.

Changer est douloureux, agréable

Cela peut dépendre, si vous souhaitez apporter une modification au niveau du corps cela peut être plus ou moins douloureux. Quand il s’agit de perdre du poids ou de développer son corps, cela peut être désagréable au début et on peut avoir des courbatures.

Je pense que l’on peut parler de différentes douleurs, comme la douleur physique ou émotionnelle. Déménager peut amener des des sentiments de nostalgie et cela peut être un peu douloureux. Modifier son corps peut être très fatiguant lorsque l’on commence un régime ou une activité sportive. Et en même temps, il peut s’agir de développer une forte tolérance à la frustration parce que les gains qu’il y a après sont largement plus importants que la douleur physique par exemple.

Exemple

Il y a encore 2 mois, je pensais que j’allais en chier à vouloir changer et faire en sorte que les choses bougent. Mais le changement arrive tellement vite que le confort s’installe rapidement dans notre quotidien. Lorsqu’il s’agit d’augmenter son exposition à des situations, en effet au début c’est désagréable. Et en même temps plus vous allez effectuer de petits changements plus cela va devenir agréable voir même comme un jeu. Sortir de sa zone de confort n’est plus un effort considérable mais de l’exploration, et la vie devient non pas un enfer mais une aventure. Chaque soir j’attends le lendemain avec impatience où je me demande « qu’es qui pourrait bien se passer de super cool demain? ». Atteindre un objectif, faire une rencontre, vivre un moment agréable avec des amis…

Ce que je me demande maintenant que vous avez lu ce petit passage c’est: A quel moment vous allez vous rendre compte que changer est agréable? Demain, dans une semaine ou dans quelques mois? Et es ce que ce sera très agréable tout de suite ou cela va commencer par un petit sourire au coin des lèvres…

La durée du changement

Vous devez effectuer une formation en groupe dans 2 semaines et vous n’êtes toujours pas à l’aise en société? Vous vous demandez si vous serez prêt pour cet évènement? La contrainte peut être un excellent stimulant et vous poussez à changer vite. Je sais que le changement est aussi bien rapide que long et si vous regardez en arrière vous en prendrez conscience.

Déséquilibrer une croyance limitante peut prendre 2 minutes et changer des croyances en profondeur peut prendre 1 an. Cela dépend de ce que l’on veut. Je pense que l’on peut se poser une question du style: si ce que je veux atteindre, je pouvais le faire en 1 an ça donnerait quoi? Et si c’était possible non pas en 1an mais en 6 mois…. En 3 mois…, 1 mois…,  15 jours!!

Se poser cette question stimule la créativité et pousse votre cerveau à réfléchir à des moyens plutôt que de baisser les bras. Remplacer le « je n’y arriverai pas » par « comment je peux faire pour réaliser cela? ».

Le changement peut arriver très vite comme il peut arriver lentement, cela dépend que de vous si vous êtes motivez et prêt à passer du temps dessus.

Ce que je me demande est si le changement qui vous intéresse arrivera demain, la semaine prochaine ou dans 1 an. Ou peut être entre le mois d’octobre et janvier, qui sait?…

Vous préférez allez vite ou plutôt prendre votre temps?

Par quoi ça commence?

Cette question est cruciale et rendre dans la détermination d’objectif pour définir le changement.

Si là maintenant vous faisiez quelque chose pour changer par quoi cela commencerait?

Peut être par prendre 10 min pour vous ou vous renseigner sur des livres et des connaissances. Ou encore par prendre la décision de voir un professionnel.

Quelle la la première chose que vous voyez, entendez, ressentez lorsque vous lisez cette phrase: par quoi cela commence?

En ce qui me concerne, cela commençait par augmenter mon exposition aux situations désagréables de manière progressive, 10min, 30 min, puis 1h et puis plus.

Par quoi commence le changement pour vous?

Vous êtes la seule personne qui puisse répondre à cette question, là je ne peux pas vous aider parce que je ne vous connais pas et ne sait rien de vous. Faites le pour vous!

Qu’es que cela va changer?

Souvent on souhaite un petit changement et celui ci peut en entrainer des…très gros. Et d’autres fois, on veut tout changer, de travail, de lieu, d’amis, d’activité… La question est la suivante, ce que vous avez envie, qu’es que cela va changer dans votre vie? Dans vos relations, votre, travail, votre journée, vos habitudes, votre alimentation peut être, vos sorties, votre manière de vous percevoir?

Qu’es que cela va changer? Si vous voulez être l’opposé du timide, ça va surement impacter beaucoup de choses. Comme votre manière de parler avec les autres et votre relation au monde extérieur.

Combien coûte le changement?

Ce que l’on souhaite peut parfois demander de voir un professionnel ou d’accéder à certaines informations et le recourt à un petit budget peut se manifester. Il m’est arrivé une fois d’aller voir quelqu’un et encore je n’ai pas payé mais je compte aussi allez voir un hypnothérapeute pour travailler certains points. Le recours à l’argent peut se faire sentir dans certains moments, et je vais encore insister sur le meilleur investissement que j’ai fait en terme de rapport prix/apport personnel: il s’agit du livre des thérapies cognitives et comportementales!

A l’inverse, aujourd’hui il y a beaucoup d’informations gratuites sur le net. L’information est facile d’accès, prenez le temps de bien regarder et surtout testez!

Continuité et discontinuité

Si vous regardez derrière vous, vous verrez des périodes où le changement se faisait progressivement comme par exemple l’adaptation à un nouveau milieu. Et en même temps, il peut y avoir des coupures temporelles et spatiales dans l’évolution. Passez du collège au lycée est discontinu, cela arrive d’un seul coup et c’est assez radical. A l’inverse, s’améliorer progressivement dans une activité comme un instrument de musique ou un sport est plus continuel et progressif.

En clair, cela peut arriver d’un seul coup ou doucement, spontanément  et soudainement…

Question: vous pensez changer d’un seul coup ou plutôt prendre votre temps?

Le bon moment?

Pas de bol, il n’y en a pas… Réunir toutes les meilleurs conditions possibles pour parler à une personne ou se lancer dans un voyage est impossible. Il y a aura toujours un petit je ne sais quoi d’imparfait. Et c’est pas grave car au contraire vous allez apprendre à faire une même action par exemple dans n’importe quelle condition. C’est ça qui crée l’adaptation. Quand je suis parti en vélo en juillet, il y avait toujours un truc. Je suis fatigué ou j’ai pas toutes les affaires de prêtes. Alors un jour j’ai dit stop et suis parti le lendemain et puis vous apprenez en route.

Une aide extérieur?

L’égo est une grosse connerie de l’être humain mais j’en ai un tout comme vous. Et parfois on se dit des choses débiles du style « je vais aller voir quelqu’un je sais me débrouiller seul ». « J’ai suffisamment de connaissances dans le domaine ». Là c’est le moment de ranger son égo et d’accepter qu’on a besoin d’aide. Il est plus facile d’être déséquilibré par une aide extérieur que par soi même. N’attendez pas que votre égo vous détruise, réfléchissez et allez voir quelqu’un si nécessaire!

Fin

J’espère avoir fait le tour, au moins avec mon expérience et mon histoire. Si vous aussi, vous songez à un point qui vous a marqué dans votre ascension laissez un commentaire!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Changer, se questionner

Changer, se questionner

L’idée du changement amène des questions

Parfois on arrive à un certain stade de notre vie où il y a des choses que ne vont plus, nos relations, notre travail ou notre environnement. On sait que cela ne nous correspond plus et on ne sait pas trop quoi faire. L’idée qu’il faudrait changer quelque chose dans notre vie comme germer dans notre esprit et plusieurs questions surviennent.

Au départ je comptais vous écrire un article très lourd sur le chemin que j’emprunte depuis 2 mois pour tenter de modifier des aspects de ma vie. Finalement vu la taille de l’article, je me suis dis que cela serait plus simple de publier des petits articles, et au moins vous pouvez avancer à votre rythme.

Comme je le disais, l’idée de vouloir changer ou d’avoir besoin de le faire se fait parfois sentir et des tonnes de questions arrivent, du style:

  • Es ce que le changement est douloureux?
  • Est il long?
  • Es ce qu’il fait mal?
  • Peut il être court?
  • Et donc est il rapide?
  • Par quoi commence t il?
  • Combien de temps cela va prendre?
  • Va t il arriver demain, dans la semaine, dans un mois ou dans un an?
  • Qu’es que cela va changer dans ma vie?
  • Sera t il agréable?
  • Voir même, combien coûte t il?
  • Peut il être gratuit ou sinon à quel prix?
  • Est il continu ou discontinu? En gros, est il soudain/spontané ou arrive t il progressivement?
  • Es ce le bon moment?
  • Et si le changement que vous imaginez avoir dans 1 an pouvait arriver dans 6 mois, dans 3 mois, 1 mois, 15 jours ou encore 10 jours
  • Puis je changer seul ou ai je besoin d’une aide extérieur, si oui laquelle?
  • Ai je besoin d’informations pour changer?

Pour finir

Bref peut être que vous vous êtes retrouvé parmi ces questions. Et en même temps, le changement peut être aussi bien rapide que long. Il peut arriver en 2min comme il peut arriver en 3 mois. Il peut être à la fois agréable et douloureux. Comprenez que le changement est partout autour de vous et qu’il existe dans toutes ces formes. Il est chez vos enfants et dans votre jardin, et il est encore plus observable dans la nature.

Prenez juste conscience d’une chose, quelque soit la situation que vous avez maintenant vous pouvez être sur qu’un être humain le vit ou l’a déjà vécu sur Terre. Cela permet de sentir moins seul et chaque chose est surmontable d’une manière ou d’une autre.

Aujourd’hui c’était un article pour discuter des doutes que l’on peut avoir vis à vis du changement.

Demain, j’essaierais de donner les réponses que je peux à ces questions. En attendant si vous aussi vous vous questionnez, posez un commentaire pour qu’on puisse en discuter.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Témoignage du technicien 1 à l’Arche

Témoignage du technicien 1 à l’Arche

Technicien 1 à l’Arche

 

Après avoir passé un peu plus de deux ans à étudier et à m’intéresser à l’hypnose, j’ai pris la décision de faire une première formation à l’Arche. C’est une école qui a une réputation assez importante en France alors j’ai voulu en savoir plus. je suis donc aller faire le niveau technicien 1. Dans cet article:

    • Le contenu
    • Comment cela se déroule?
    • Comment on apprend?
    • Les gens qu’on rencontre
    • Les formateurs
    • Mon avis
    • Lien des formations

Lire la suite Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Mon témoignage de changement

Mon témoignage de changement

Aujourd’hui, cela fait 46 jours que je travaille régulièrement sur les changements que j’ai envie de faire dans ma vie. J’ai passé 46 jours durant lesquels je prenais 20 à 30 minutes par jour pour travailler les points importants. Des points que j’exposerais dans un prochain article, un très gros article.

J’ai du travailler de manière passive durant 40 jours. Ce que j’appelle « passive » il s’agit juste de prendre 30minutes dans la journée où vous discutez du changement. Pour faire simple, je ne passe pas encore à l’action, je ne suis pas encore en condition et en situation de changement mais juste dans la démarche. Cette partie est accessible par n’importe qui puisqu’il n’y a pas de prise de risque néanmoins il y a un investissement de temps et d’énergie.

Et j’insiste sur cette « démarche de préparation » car elle est très importante. Elle prépare le terrain et vous prépare à changer et donc vous attendre à changer.

Les 6 autres jours sont des jours où j’ai vraiment appliqué les concepts clés d’un seul livre, je ne le répèterai jamais assez.

Il s’agit de La thérapie cognitive et comportementale pour les nuls. S’il vous plait pour votre bien être physique et mental, investissez 13€ ce n’est rien et cela peut changer votre vie comme la mienne!

Si vous me suivez depuis un moment vous savez que je m’intéresse à la programmation neurolinguistique et à l’hypnose. J’ai lu de nombreux livres sur le sujet mais aucun n’a eu un effet égal à celui que je viens de citer.

SI vous êtes actuellement dans le mal-être psychologique et physique, anxiété, phobie, deuil, etc… J’insiste encore, achetez La thérapie cognitive et comportementale pour les nuls. Il coûte 13€ et j’ai changé grâce à lui en appliquant bêtement son contenu lorsque je l’ai eu. C’était en janvier 2017, cela faisait un an que j’étais coincé avec une problématique psychologique et j’ai réglé le problème en 2 semaines. Le bien être n’attend pas alors foncez!

Retrouver le livre ici chez amazon!

Ce que j’ai fait pour changer

La démarche de préparation de 40 jours que j’ai effectué quand à elle concerne des outils de pnl et d’hypnose. Comme je l’ai dis plus haut, c’est un travail qui s’effectue chez vous en toute sécurité et qu’il est important de faire. Toute chose importante se prépare et encore plus le changement. Il faut néanmoins que vous soyez régulier dans votre travail, 15 à 30 minutes pour jours ou tous les 2-3 jours. Le but est de travailler sur comment vous allez vivre le changement. Pourquoi le créer et comment il va se dérouler.

Vient ensuite où l’on commence réellement le changement, là vous êtes dans l’action. Il s’agit d’appliquer bête comme choux les principes de tcc du livre dont je fais l’éloge plus haut. Et en même temps de continuer à faire le travail de préparation. En 5 jours j’ai du supprimer plus de 80% de mes soucis, par contre vous aurez besoin d’agir. Si vous êtes motivé, prêt à sacrifier du temps et de l’énergie et juste 13€ pour le livre, vous changerez je vous le garantie!

Je suis déjà impressionné de mes progrès en 5 jours alors pourquoi pas vous! Essayez et vous guérirez!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Échec ou réussite?

Échec ou réussite?

Aujourd’hui vous vous êtes levé, paisible et content de commencer une nouvelle journée. Vous vous dites que la journée va bien se dérouler, vous faites les choses importantes à vos yeux et tous se passe bien. Il est midi et vous mangez tranquillement puis vous reprenez vos activités. Tous se déroule bien jusqu’au moment où votre collègue ou votre proche vous a fait une réflexion. Vous êtes blessé et votre moral tombe à zéro, vous n’avez plus l’envie de faire les choses et vous pouvez même déprimer un peu sur le moment. La réflexion de votre collègue vous pousse à penser que vous êtes nul et bon à rien.

Qui n’a jamais vécu une journée de ce type, durant laquelle un seul petit évènement vient tout foirer! C’est une erreur de pensée expliqué dans les thérapies cognitives et comportementales. Elle consiste à voir tout noir ou tout blanc et cette erreur de pensée, vous l’avez sans doute apprise comme moi sans vous en rendre compte. La seconde erreur de pensée est une sur généralisation à propos de vous.

Tout noir ou tout blanc

Cette erreur consiste à penser que soit l’événement est une totale réussite soit un total échec. Le principe pour détruire ce genre de pensée est d’utiliser l’image du thermomètre ou de la jauge. En gros imaginez que vous allez évaluer votre journée sur une échelle de 0 à 100 où 0 est la pire des choses qui puisse vous arriver dans votre vie et 100 la plus belle chose qui puisse vous arriver.

Ensuite vous repensez à votre journée et portez plus d’attention sur les bons évènements et vous essayez de noter votre journée pour atténuer l’idée noire que cette journée était pourrie. Si l’évènement négatif en question revient à la charge vous pouvez pensez: « es ce que cela vaut le coup de me laisser pourrir ma journée par un moment de 2 min ou de 1 h? » Certainement pas et par la suite pensez d’avantage aux bonnes expériences de la journée et vous vous sentirez apaisé.

Une autre astuce est de se dire « ok qu’es qui était bien dans cette expérience et qu’es qui était moins bien? » car la vie ne se résume pas à échec ou réussite, de plus là on est vraiment dans une démarche d’apprentissage.

Je suis nul

Parfois une seule remarque suffit à mettre genoux à terre et penser que finalement on ne vaut rien. Le mieux est de développer la croyance suivante: l’être humain est trop complexe pour être jugé sur un seul critère. A la suite de cela vous pouvez penser à toutes les choses qui vous rendent uniques. Les activités que vous faites par exemple et que vos proches ne font pas.

Une croyance stable à développer peut ressembler à cela. Je sais que je ne suis pas la personne la plus nul et la moins intéressante sur Terre. Je sais qu’il y a des gens qui sont plus intéressants que moi. Et en même temps je sais que je suis plus intéressant que certaines personnes. Cela permet de relativiser et de mieux se situer par rapport aux autres.

Vous pouvez aussi penser à toutes les grandes choses que vous seul dans votre entourage avez réussi. Essayez et testez.

Le mieux est de tester ces petits exercices peu après l’évènement en question.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Visit Us On FacebookCheck Our Feed