Pratiquer l’hypnose, 10 raisons de commencer

Pratiquer l’hypnose vous intéresse et vous hésitez encore à vous lancer dans l’aventure pas vrai? Aujourd’hui petit article pour vous faire part de mon expérience avec l’hypnose depuis janvier 2015. J’ai découvert tout un tas de choses extraordinaires. Pratiquer l’hypnose c’est ouvrir des portes sur des mondes insoupçonnés. Dans la grande aventure qu’est l’étude de l’hypnose, vous prendrez conscience que vous faites déjà beaucoup de choses qui ressemblent à l’hypnose. Alors c’est parti pour les 10 bonnes raisons de pratiquer l’hypnose.

Apprendre à communiquer autrement

Lorsque vous démarrez l’hypnose, vous vous rendrez compte qu’il existe plusieurs niveaux de communication. Apprendre à pratiquer l’hypnose c’est apprendre à faire d’avantage attention à des signaux biens précis chez vos interlocuteurs. Je suis capable de savoir si une personne est mal à l’aise ou pas devant moi en regardant sa façon de bouger et en écoutant sa voix.

pratiquer l'hypnose

On peut jouer avec les mots pour transmettre une idée et créer une réaction intéressante chez l’autre. En terme de niveau vous pouvez avoir la communication globale VS spécifique. J’en reparlerais car c’est un de mes sujets de travaille en ce moment. Apprendre à communiquer c’est aussi observer l’autre à plusieurs niveaux:

  • Écouter la façon de parler
  • Regarder les gestes et voir les incongruences/congruences dans le discours
  • Capter de l’information aussi par le contact physique
  • Transmettre des messages par le visuel, l’auditif ou le kinesthésique (en touchant)

Les possibilités deviennent infinies pour communiquer avec l’autre quand on commence à pratiquer l’hypnose.

Pratiquer l’hypnose pour créer/amplifier des émotions

J’ai testé pas mal d’outils et le questionnement ou méta-modèle de la programmation neurolinguistique reste pour moi l’outil le plus puissant que je connaisse pour créer un état chez une personne. Vous posez des question et votre interlocuteur en répondant change son état. Au début on ne s’en rend pas compte mais c’est très visible. J’aime poser des questions sur des choses agréables, un souvenir, une passion, une activité. Et j’observe l’état de l’autre changer c’est impressionnant. Le regard, le ton de la voix, la gestuelle, tout change de rythme au fur et à mesure que l’état change.

pratiquer l'hypnose

J’aime questionner sur les passions des gens parce que je suis moi même quelqu’un de passionné. Je veux savoir ce qui plait à l’autre dans telle ou telle activité et pourquoi! Quand je pose des questions pour avoir ces réponses, les gens changent et vous commencez à ressentir leur passion. Ils en parlent et ils sont dedans!

Posez des questions!

Quand on pose des questions on cherche à apprendre alors on est plus centré sur soi mais sur l’autre. On est présent avec l’autre et on se synchronise. Je ne connais pas d’outils aussi puissants que le méta-modèle.

En général je commence à poser des questions et je n’ai même pas commencé à faire des ratifications et des suggestions que l’état se transforme.

Si vous posez des questions sur une activité agréable pour la personne et qu’elle est en train de revivre ça, vous créez une émotion agréable pour l’autre dans le présent. Les gens vous associeront à cet état agréable et auront envie de vous revoir.

Disons une chose, c’est plus facile d’hypnotiser une personne en la faisant parler. Oui oui vous avez bien lu…

Pratiquer l’hypnose, c’est apprendre sur soi

J’étudie l’hypnose depuis janvier 2015 et j’ai appris énormément de choses sur moi. Lorsque j’apprends à faire de l’hypnose, je teste les protocoles sur moi avant d’aller les tester sur les autres. Pas tous bien sur parce que certains demandent à être à plusieurs. Mais cela permet d’en apprendre beaucoup sur l’être humain. Vous allez vous intéresser à la façon naturelle de changer chez les gens et entre autre à la vôtre.

pratiquer l'hypnose

Avoir conscience de comment on change permet de changer plus facilement. Vous savez comment vous y prendre. J’insiste énormément sur le fait de pratiquer l’auto hypnose pour pratiquer l’hypnose. Cela me parait évident parce que si l’on connait une expérience c’est plus facile de ratifier des éléments de l’expérience en question.

Admettons que je propose à la personne de revivre l’expérience de la plongée sous marine. Étant donné que je n’en ai jamais fait, je vais surement omettre des détails qui sont dans l’expérience puisque je ne la connais pas.

En revanche, parler de l’expérience du vélo est facile pour moi et je peux décrire de façon sensorielle l’expérience avec précision. Décrire ce que je vois, entend ressens, etc…

L’hypnose comme remède à la timidité

Au tout début je me suis intéressé à la programmation neurolinguistique parce que je voulais apprendre à communiquer avec les autres. Je me trouvais timide et apprendre l’hypnose vous pousse forcément à vous intéresser à l’autre. Apprendre à se décentrer et accepter la réalité de l’autre.

Lorsque vous démarrez l’hypnose, vous avez envie de pratiquer très vite avec des volontaires. Sauf que parfois c’est compliqué de proposer aux proches. Personnellement je me suis tourné vers l’hypnose de rue, là vous avez des gens qui sont vraiment attirés par découvrir cela et ça devient plus facile de pratiquer l’hypnose.

L’hypnose de rue est un excellent moyen de développer sa confiance en soi et de réduire notre timidité. Vous allez vers les autres et vous apprenez à parler et à échanger.

Être moins manipulable

J’ai testées beaucoup d’inductions en auto hypnose. Cela fait de moi une personne très réceptive à l’hypnose et aux suggestions. Néanmoins la semaine qui a suivit mon premier niveau de formation à l’Arche, j’ai voulu être hypnotisé par un autre hypnotiseur. Et quelle heureuse surprise quand j’ai découvert que mon inconscient résistait aux suggestions.

Lorsque vous démarrez l’hypnose, vous apprenez à faire des boucles hypnotiques. Cela consiste à faire une ratification plus une suggestion. Une ratification est le fait de mentionner quelque chose de vrai dans notre vécu à l’instant présent. Si j’écris: vous lisez un article sur Internet, c’est vrai. Puis juste après je mets une suggestion directe ou indirecte, ce que je veux.

Quand vous apprenez à le faire, vous commencez à voir partout autour de vous des boucles hypnotiques. Alors vous devenez plus capable d’accepter ou pas certaines suggestions. Tiens on me fait une suggestion mais j’en ai pas envie de celle ci donc je choisis de la rejeter.

Même si certains hypnotiseurs disent parfois, oui non l’hypnose on ne manipule pas les autres. Il y a tout de même des traces de manipulations qu’on le veuille ou non. Alors apprendre l’hypnose devient un bon moyen de se protéger des suggestions de notre environnement. Même aujourd’hui en tant qu’hypnotiseur, je peux apprendre à résister aux suggestions. Je pense même qu’apprendre à résister serait un excellent exercice.

Mais aussi manipuler les autres

Et oui on a beau se dire en tant qu’hypnotiseur, j’ai une éthique et je veux être bienveillant. On reste des êtres humains avec des désirs et un égo. Alors l’envie de pratiquer l’hypnose discrètement à des fins personnelles commence à naitre dans notre petit cerveau. Combien de fois on m’a demandé « tu ne t’en ais jamais servi à des fins personnelles? » Et je répond, en tant qu’hypnotiseur, l’éthique est là certes mais je ne cache pas le fait que je m’en sers parfois pour manipuler les autres pour mon intérêt.

Apprendre à changer

Apprendre l’hypnose, c’est s’intéresser à beaucoup de phénomènes concernant le comportement humain. Depuis que j’apprends l’hypnose je me suis poussé à étudier beaucoup d’approches autour de l’hypnose.

  • Les techniques de distraction de la vie courante
  • Observer les réactions des autres sans porter un jugement
  • Apprendre à changer
  • Voir comment les autres changent de façon naturelle
  • Prendre conscience de notre façon d’évoluer

Quand on sait comment on fait pour changer de pensées ou de comportements, le changement devient plus accessible pour nous. Les processus de changements et d’apprentissages deviennent des jeux et non des problèmes personnels qu’on rencontre. Perso lorsque je rencontre un problème, je le considère plus comme un défi à relever et voit ainsi l’occasion d’apprendre sur les processus de changements.

S’intéresser à l’autre

Apprendre à observer les autres sans porter de jugement. Combien de fois on se dit « mais bordel pourquoi elle réagit comme ça ou pourquoi lui il fait ceci ou cella ». Et pratiquer l’hypnose c’est se rendre compte que chaque personne est unique et tente de faire le mieux qu’elle puisse faire avec ses ressources et son histoire personnelle dans chaque situation. Apprendre l’hypnose c’est se rendre compte des différences des autres et que c’est bien cela qui rend ce monde si riche.

pratiquer l'hypnose

C’est se rendre compte qu’on a beau avoir l’impression qu’on connait nos proches mais que finalement on est très différent d’eux. Prendre conscience qu’on peut échanger avec un langage commun avec les gens qui nous entourent. Mais si vous prenez vraiment le temps de les interroger sur leur façon de fonctionner alors la surprise vous envahira! Les autres sont en fin de compte très différents de nous bien qu’on puisse échanger avec eux.

On a un langage commun et un langage personnel. C’est cela qui nous rend unique, de par nos histoires de vies on représente la richesse de l’humanité. Je pense que c’est cette différence qu’il faut cultiver. Je suis intéressé par faire de la thérapie et d’aider les gens certes. Mais je veux surtout encourager chaque personne à être unique, même si parfois en thérapie on utilise des approches de façon mécanique.

Tous uniques?

Je me suis rendu compte aussi qu’on est tous différents de façon spécifique. Et en même temps on se ressemble de façon globale. On est tous à un certain niveau timide, ou encore on rencontre souvent des gens nous dire « je manque de confiance en moi » alors que de notre point de vue ils ont l’air très confiant. On est pas dans la tête des gens même si on peut en donner l’impression avec l’hypnose.

Finalement on a tous envie de réussir notre vie, de trouver une personne avec qui être, de vivre des expériences enrichissantes pour soi. Et on a tous les même peurs à un certain niveau, peur du rejet, parfois peur du regard des autres. Crainte d’échouer dans nos projets, et effrayé de sortir de notre zone de confort. Mais tous cela se ressemble et sera en même temps différent pour chacun d’entre nous.

Être passionné

Si vous connaissez depuis peu l’hypnose alors vous ne savez pas de quoi je parle quand je dis « passionné d’hypnose ». Vous rentrerez dans un monde qu’il vous sera impossible de quitter tellement les apprentissages sont exceptionnels. Apprendre l’hypnose c’est prendre conscience de processus que l’on a toujours fait et qu’on peut dorénavant provoquer.

Lorsque j’ai découvert l’hypnose, je m’intéressais à la communication. Je ne pensais pas du tout vouloir en faire mon métier plus tard. La découverte de l’hypnose m’a vraiment permis de découvrir ma voie.

L’hypnose Ericksonienne au même titre que la Programmation neurolinguistique est aujourd’hui pour moi une passion. Je suis presque obsédé par cette pratique. J’adore cela et si vous me rencontrez dans la vraie vie, ne me titillez jamais à ce sujet parce que je peux en parler pendant des heures voir des jours.

Je m’identifie par l’hypnose parce que c’est ma passion et j’ai appris beaucoup sur le changement, les comportements humains.

Et une chose aussi, lorsque vous commencerez à étudier l’hypnose, vous la verrez partout autour de vous dans tous ce que vous ferez et dans toutes vos interactions. On peut dire que l’hypnose permet de comprendre le comportement humain ainsi que les interactions humaines (inter et intra sujet mais aussi avec l’environnement).

Lire encore et encore

Je ne ferais jamais assez l’éloge du livre. Il a pris une importance tellement ENORME dans ma vie et dans ce que je considère ma réussite. M’intéresser à l’hypnose m’a poussé à lire des ouvrages que je n’aurai jamais lu avant. De base je ne suis pas un gros lecteur, quand j’étais au lycée je jouais beaucoup à l’ordinateur. Vers l’âge de 17 ans j’ai commencé à lire du fantastique surement comme beaucoup de jeunes de mon âge, Harry Potter, Eragon, etc… Arrivé à l’Université, j’ai lu pour la première fois un livre de mon plein grès pour apprendre sur un domaine, la psychologie.

pratiquer l'hypnose

J’ai alors lu Les secrets de la communication, un livre sur la PNL et là je me suis jamais arrête de lire, jamais… Je ne sais plus combien de livres j’ai lu et surtout je suis obsédé par comprendre ce que je lis. Les secrets de la communication j’ai du le lire plus de 6 fois juste pour bien tout comprendre. Je peux relire un livre du début jusqu’à la fin alors que je viens de le terminer là je pense à L’Homme de février, un livre pourtant complexe.

Commencez à pratiquer l’hypnose!

Voilà, maintenant que vous avez fini de lire cet article, vous allez vous intéresser d’avantage à l’hypnose dans les quelques jours et les quelques semaines suivantes. Ne vous plongez pas trop non plus dans la superbe lecture de centaines de livres sur le domaine. Ce serait trop bien pour vous….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On FacebookCheck Our Feed